En 1993 à Genève, Laurent Gay fonde l'Ensemble vocal Séquence. Il est à l'origine composé d'un noyau fixe de seize chanteurs. Les programmes des premiers concerts sont principalement axés sur des œuvres pour chœur de chambre du XIXe et du XXe siècle.

L’Ensemble vocal Séquence reçoit très rapidement l'invitation de plusieurs festivals : Festival de musique du Haut Jura, festival Amadeus, festival Archipel…

Dès 1996, il collabore avec de nombreuses formations comme l'Ensemble Contrechamps, le Centre international de percussion, l'Orchestre du festival Amadeus, l'Orchestre de chambre de Lausanne… 

Il poursuit dans ce cadre l'exploration du répertoire pour petit ensemble vocal du XXe et du XXIe siècle. Il chante notamment des œuvres de Béla Bartók, Luciano Berio, Xavier Dayer, Claude Debussy, Péter Eötvös, Stefano Gervasoni, Leoš Janácek, György Kurtág, György Ligeti, Frank Martin, Olivier Messiaen, Steve Reich.

Depuis des débuts, l'Ensemble vocal Séquence a assuré la création de plusieurs œuvres. Parmi elles, Hommage à François Villon de Xavier Dayer, Hör…lass uns lauschen de Giovanni Bonato (primée par le Prix international de composition musicale Reine Marie José en 2004), Astrali nidi de Paolo Longo, Ou le mystère précipité hurlé de Nicolas Bolens et plus récemment Sonatine pour chœur de Jean-Sélim Abdelmoula, Moments musicaux d’après Scriabine de Sergio Menozzi, ou encore le Dictionnaire à l’usage des oisifs de Marc Garcia Vitoria.

Bien implanté dans le paysage musical genevois et romand, l'Ensemble vocal Séquence est régulièrement salué pour la qualité de ses prestations, l'originalité de sa programmation et la singularité de sa démarche.

En 2015, l’Ensemble vocal Séquence a donné 3 concerts en Chine, à l’invitation du New Music Week de Shanghai.



L'Ensemble vocal Séquence bénéficie du soutien de la Ville de Genève