Née à Genève, Gyslaine Waelchli étudie le chant au Conservatoire de musique de Genève dans la classe d’Eric Tappy où elle obtient son diplôme.

Son expérience musicale et scénique s’étend de la musique baroque à la musique contemporaine. Elle collabore régulièrement pour de nombreux concerts et opéras en Europe et en Asie avec l’Ensemble vocal de Lausanne, l’Ensemble Séquence ou l’ensemble Alpbarock.

Elle a chanté sous la direction de Philippe Herreweghe, Gabriel Garrido, Michael Hofstetter, Myung Wung Chung, Marc Minkowski, Christophe Rousset…

On a pu l’entendre notamment aux festivals d’Aix-en-Provence, de la Chaise-Dieu, de Noirlac, aux Folles Journées de Nantes, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Concert Hall de Tokyo, etc.
Elle a également participé à des spectacles du Béjart Ballet Lausanne.

Gyslaine Waelchli a fait ses débuts à l’Opéra de Lausanne en 1999 dans l’Orfeo (Euridice) de Monteverdi et au Théâtre des Champs-Elysées dans le Freischütz (Brautjungfern) de Weber. Puis elle a chanté Platée de Rameau, Le Nozze di Figaro de Mozart, Orfeo et Euridice de Glück, Medeamaterial de Dusapin, Véronique de Messager, Didon et Enée de Purcell.